Accueil | Musée & Collections | Amtuir | Histoire générale des transports | Métro | Tramways | Bus | Liens

 

Les tramways français dans les années cinquante > Lille - Roubaix - Tourcoing (ELRT)

     
 

Lille - Roubaix - Tourcoing (ELRT) - Tramways

 

 
         
   

Mise en service en 1892
Deux lignes en activité
Remplacement de la majorité des tramways par des autobus

   
 

Parallèlement à la construction du réseau urbain de Lille, un vaste réseau de tramways est constitué pour relier Roubaix à Tourcoing. En outre, la nécessité de relier Lille aux deux villes, sera à l'origine de la construction de deux lignes de tramways rapides dont les caractéristiques étaient exemplaires : sous l'égide de l'ingénieur Alfred Mongy, la construction de deux boulevards rectilignes reliant Lille à Roubaix d'une part et à Tourcoing d'autre part, était engagée en 1906. Le plan d'urbanisme tourné vers une conception de partition de la voirie, prévoyait d'installer sur chacun des boulevards une double voie métrique de tramway en site propre, parallèlement à la chaussée carrossable, aux allées cavalières et aux trottoirs. Les tramways furent mis en service sur les deux lignes en 1909. Surnommées "Le Mongy", elles étaient exploitées par 25 motrices à bogies de type 400.

Si le réseau desservant Tourcoing et Roubaix est rapidement condamné après 1945, pour disparaître complètement en 1956, il en sera autrement pour le "Mongy".

Le tracé parfait, entièrement en site propre, valut aux tramways de survivre à toutes les suppressions. Ils sont modernisés en 1950 par la mise en service de 28 motrices à bogies de type 500, familiérement appelées les "Michelines". Ces voitures avaient la particularité de circuler en unité double, c'est à dire par deux motrices accouplées tête bêche, disposition permettant une grande capacité de transport sans poids mort excessif. D'un confort inégalé jusqu'alors en France, ces motrices circulèrent plus de trente-cinq ans.

Malgré les menaces qui ont pesé sur le Mongy, les deux lignes ont survécu jusqu'à aujourd'hui. Depuis 1994, l'exploitation est assurée par du matériel moderne.

Voir aussi :

Revenir en haut de la page

 
 

 

 
 

 

Sources :
"Histoire des Transports dans le Villes de France" - Jean ROBERT
"Au fil des trams" - Claude Gay