L’association pour le Musée des transports urbains, interurbains et ruraux est une association est une association à but non lucratif, régie par la loi du 1er juillet 1901, fondée en mars 1957 et reconnue d’utilité publique en août 1967.

L’association a pour objet social « la constitution, le développement et l’entretien d’un musée destiné à recevoir le matériel représentatif des transports urbains, interurbains et ruraux, ainsi que toute documentation ou archives y afférentes ».

Quelques passionnés, amateurs de transports collectifs et de leur histoire se cotisent pour acheter — et donc sauver — la motrice de tramway no 1 de Versailles, le 16 mars 1957, lors de la suppression de son réseau de tramways, le 3 mars à 13 h.

De 1968 à 1998, les membres de l’association exploitent le Musée des transports urbains, d’abord à Malakoff, puis à Saint-Mandé.

À partir de cette date, les projets s’enchaînent mais l’ouverture est reportée… Le musée reste fermé et la collection n’est présentée que lors des Journées du patrimoine en septembre et à quelques autres occasions.

En juin 2017, un musée temporaire peut enfin ouvrir au public. Avec l’appui de la ville de Chelles, l’association a pu obtenir une autorisation ERP (établissement recevant du public) et définir un parcours de visite adapté aux personnes à mobilité réduite. La vie associative s’en trouve dynamisée.

Au-delà des actions autour du Musée, l’association et ses membres s’engagent dans des activités très variées.

Gouvernance

Les membres du bureau

  • Michel Arlais, président
  • Nicolas Leturgeon, vice-président
  • Frances Cui, trésorière
  • Florian Caquineau, secrétaire général

Les autres administrateurs

  • Thierry Assa
  • Clément Brot
  • Alain Chauffour
  • Frédéric Dupont
  • Marc Fourrier
  • Franck Ladame
  • Jean-Max Rouchon
  • Serge Thévenon

Documents officiels

Fermer le menu
Fermer le panneau