Autobus – Paris – RATP – SOMUA OP5-2 n°796 – 1950
Lors d’une balade associative en 2010 (cliché Amtuir)

Visible à Chelles

Les autobus Somua-Panhard OP5 résultent des études de matériel nouveau destiné à étoffer le réseau et à moderniser le parc. Ils résultent de l’expérience acquise par un prototype réalisé à partir d’un châssis de TN4H et testé sur plusieurs lignes aux conditions de trafic différentes.

L’OP5 rompt avec l’autobus traditionnel familier aux parisiens : caisse entièrement fermée, machiniste non isolé, plus grande capacité, sens unique de circulation des voyageurs.

En 1949, la RATP passe commande de 300 châssis OP5 à la Somua :

  • 200 pour le service Paris qui seront équipés de caisses bois et Duralinox construites par ses ateliers de Championnet ;
  • et 100 pour le service banlieue qui comporteront une caisse métallique construite par MGT, Million-Guiet-Tubauto.

La voiture no 796 comporte une caisse bois et Duralinox.

Les derniers OP5-2 seront réformés en 1972.

L’autobus OP5 no 796 est entré au Musée le 1er mars 1979, offert à l’Amtuir par la RATP.

Caractéristiques

  • Longueur = 10,300 m
  • Largeur = 2,500 m
  • Hauteur = 3,060 m
  • Masse à vide = 8,2 t
  • Capacité : 65 places, dont 31 assises et 34 debout
  • Service à 2 agents ; accès des voyageurs par la porte arrière pliante à 3 vantaux avec le passage devant la cage du receveur ; sortie par la porte avant à 2 vantaux ; une porte de secours à l’arrière gauche
  • Moteur diesel Somua-Panhard de type D610H de 100 CV à 6 cylindres
  • Constructeurs : Panhard pour le châssis, la RATP pour la caisse en bois tôlée
Fermer le menu
Fermer le panneau