La motrice lors de son retour au musée (Cliché Nicolas LETURGEON - Collection AMTUIR)

Visible à Chelles

Les Tramways électriques de Lille et  sa Banlieue (TELB) ont subi d’importants dommages durant la Première Guerre mondiale. Dès 1919, les TELB engagent leur reconstruction par le type 500 : 96 motrices sont construites à partir de châssis de récupération.

Après la Seconde Guerre mondiale, plusieurs motrices 500 sont transformées en véhicules auxiliaires et repeintes en gris.

Après son retrait du service coïncidant avec la fermeture du réseau en janvier 1966, la 551 se trouve remisée en attendant son transfert. Les débuts du musée de Pithiviers et la surcharge du musée des transports à Malakoff la conduisent dans le Loiret où elle arrive le 14 juillet 1966. Elle y restera près de 52 ans et y retrouvera ses couleurs d’origine.

La restructuration du musée de Pithiviers est l’occasion pour elle de rejoindre le reste de la collection de l’AMTUIR.

Arrivée le 23 mai 2018, la 551 est désormais visible à Chelles.

Caractéristiques

  • En cours de mise à jour. Merci pour votre patience
Fermer le menu
Fermer le panneau